L'immobilier Carcasonne – Réalisez votre projet immobilier à Carcassonne avec KEOPS
27 avr

Il faudra peut-être faire réaliser le diagnostic radon pour la vente de votre maison à Carcassonne !

AdobeStock_178992040

Dans le cadre d’une vente, le vendeur doit fournir à l’acheteur l’ensemble des diagnostics immobiliers suivants : plomb, amiante, termites, gaz, électricité, performance énergétique, présence d’un risque de mérule… Le nombre des diagnostics à faire réaliser varie en fonction du lieu où est situé le bien et de l’année de sa construction. Le savez-vous ? Il y aura peut-être un jour un nouveau diagnostic immobilier à faire réaliser lors de la vente d’une maison à Carcassonne ! Il s’agit du radon, ce gaz radioactif d’origine naturelle, incolore et inodore, que l’on trouve souvent dans les sous-sols, caves ou garages, des habitations.

En effet, en 2018, la réglementation va changer de façon à mieux informer et mieux protéger les populations exposées au radon. Car le radon, s’il reste très méconnu du grand public, serait à l’origine de 3 000 décès par an en France. Il a été reconnu cancérigène pulmonaire certain pour l’homme depuis 1987 par le centre international de recherche sur le cancer (CIRC) de l’Organisation mondiale pour la santé (OMS). En France, il constitue la principale source d’exposition aux rayonnements ionisants et le second facteur de risque de cancer du poumon après le tabagisme.

Alors qu’est-ce qui va changer ? Jusqu’ici, les mesures de contrôle ne concernent que les bâtiments accueillant du public comme les écoles, les hôpitaux, les prisons… dans seulement 31 départements. La nouvelle réglementation s’appliquera désormais aux particuliers. Une nouvelle carte des zones à risques sera dessinée et publiée. Alors, de là à penser qu’il y aura bientôt un nouveau diagnostic immobilier obligatoire à faire réaliser lors de la vente d’un bien immobilier, il n’y a qu’un pas.

Vous avez une maison à vendre à Carcassonne, assurez-vous que le radon ne s’est pas accumulé dans les sous-sols. Si c’est le cas, pour vous en débarrasser, iI suffit d’installer un système de ventilation mécanique ou, à défaut, aérer fréquemment toutes les pièces du logement par l’ouverture des fenêtres, et/ou rénover les sous-sols (étanchéité, par exemple) et les canalisations. Les travaux doivent être conduits par des entreprises compétentes en matière de maçonnerie ou d’étanchéité et plus particulièrement en matière de génie climatique.

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée