L'immobilier Carcasonne – Réalisez votre projet immobilier à Carcassonne avec KEOPS
28 Juin

Après l’achat d’une maison en vente à Carcassonne, trouvez des alternatives à l’utilisation de pesticides

Connaissez-vous la loi Labbé qui interdit l’usage de produits phytosanitaires comme le glyphosate et qui a pris effet le 1er janvier 2019 pour les particuliers, comme pour les copropriétaires ? Vous êtes propriétaire d’une maison à Carcassonne avec un grand jardin ? Le point pour vous aider à mettre en place de nouvelles pratiques.

« Il faut privilégier les plantes vivaces qui se renouvellent d’elles-mêmes et qui ne nécessitent pas autant d’efforts et de coûts d’entretien que celles à replanter annuellement, analyse Edouard-Jean Clouet, Président de MeilleureCopro. L’utilisation de paillage au pied des arbres et des massifs permet de maintenir la terre à une humidité constante, évitant ainsi la repousse d’herbes invasives. De plus, ce paillage se décompose en 2-3 ans et enrichit la terre comme un tapis de feuilles en forêt.»

Le maintien des espaces verts nécessitera le double voire le triple en matière d’efforts, puisque les méthodes de substitution au glyphosate s’appuient principalement sur le travail manuel, comme le désherbage à la main. On peut aussi opter pour un jardin à l’anglaise, avec un agencement et des formes irrégulières.

À l’opposé du jardin à la française aussi bien esthétiquement que symboliquement, le jardin à l’anglaise est une option respectueuse de l’environnement et du portefeuille, puisqu’il permet d’espacer les fréquences de passage et de laisser le rythme naturel prendre le dessus.

Bouteilles, bidons, flacons, sprays… pensez à rapporter vos pesticides en déchetterie ou dans des points de collecte temporaire, si possible dans leur emballage d’origine. Cela permet de bénéficier d’une prise en charge et d’un traitement sécurisés, dans des conditions respectueuses de l’environnement. Ne jetez pas ces produits à la poubelle ou dans les canalisations.

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée